Vous êtes ici

Les prélèvements (unité accréditée COFRAC)

Le prélèvement d'un échantillon d'eau est une opération délicate à laquelle le plus grand soin doit être apporté. Il conditionne les résultats analytiques et l'interprétation qui en sera donnée.

L'échantillon doit être homogène et représentatif. Le prélèvement instantané permet d'avoir un reflet de la composition de l'eau. Il est souvent pratiqué pour les analyses physico-chimiques et bactériologiques des eaux de consommation, des eaux de loisirs, des eaux de rivières et pour la recherche des légionelles.

Le prélèvement pour les analyses bactériologiques doit être effectué dans des conditions d'asepsie satisfaisantes.

De façon générale, le transport réfrigéré (température comprise entre +2°C à +8°C), à l'obscurité dans un emballage isotherme permet d'assurer une conservation satisfaisante.

L'échantillon doit être acheminé le plus rapidement possible au laboratoire, dans un délai de 8 heures suivant le prélèvement au maximum pour l'analyse bactériologique, dans un délai de 12 heures au maximum pour les analyses physico-chimiques.

Des recommandations fournies par le laboratoire donnent les renseignements nécessaires pour effectuer les prélèvements ainsi que les conditions d'acheminement.

Les demandes d'analyses sont également fournies et disponibles, permettant de compléter les différents renseignements nécessaires à la réalisation des prestations, ainsi cette demande sera jointe aux prélèvements.

Il existe différents types de flaconnages selon les paramètres recherchés. Ces flaconnages sont disponibles au laboratoire.
 

Analyses physico-chimique « in situ »


Selon le type de prélèvement, des mesures peuvent être faites sur le terrain, en général, le principe des mesures est le même que celui des analyses pratiquées au laboratoire.

  • Conductivité (NF EN 27888)
  • pH (NF EN ISO 10523)
  • Température (méthode interne)
  • Oxygène dissous (NF EN 25814) 
Lozère - le département